Standing ovation pour Pierre Christin lors de la remise du Prix René Goscinny

Le trophée du Prix René Goscinny a été remis à Pierre Christin, samedi 26 janvier lors de la cérémonie de remise des Prix du festival d’Angoulême.

Stéphane Beaujean, (directeur artistique du FIBD-9eArt+) remet à l’immense scénariste Pierre Christin, le trophée du prix René Goscinny – Photo Jorge F. Alvarez

Pierre Christin Prix René Goscinny 2019

Sur la scène du théâtre du 46e Festival, Pierre Christin a reçu officiellement le trophée du Prix René Goscinny pour le scénario de l’album “Est-Ouest” et pour l’ensemble de son œuvre. L’auteur a rendu un hommage émouvant à René Goscinny qui avait accueilli et guidé ses premières années au journal Pilote.

Ci-dessous, la retranscription du discours d’Aymar du Chatenet de l’Institut René Goscinny lors la remise du trophée au lauréat.
Le Prix René Goscinny, organisé par l’Institut René Goscinny, récompense chaque année un scénariste de bande dessinée.
Je crois pouvoir dire que c’est l’un des très rares prix qui met à l’honneur les scénaristes.
Trop souvent, on oublie qu’un bon album tient autant par la qualité de son dessin que par la qualité de son scénario.
René Goscinny n’est pas seulement le scénariste et co-créateur d’Astérix. Il est celui qui a lutté pour la reconnaissance du statut des scénaristes. Il a créé la profession en obtenant des contrats spécifiques auprès des éditeurs qui ne signaient qu’avec les dessinateurs.
Sur les couvertures des albums, il a imposé la signature des scénaristes aux côtés de celle des dessinateurs.
Ce prix s’inscrit donc dans le prolongement de l’action menée par René Goscinny qui a mis son succès au service d’une cause.
C’est pourquoi cette année, le Prix René Goscinny est attribué à l’un des plus grands scénaristes du 9ème art : J’ai nommé Pierre Christin…
En distinguant Pierre Christin, les membres du jury ont souhaité couronner à la fois le scénario d’un album « Est Ouest » dessiné par Philippe Aymond paru aux éditions Dupuis dans la collection Aire Libre (l’occasion de saluer l’éditeur José-Louis Bocquet) mais ils ont voulu aussi rendre hommage à un auteur qui, par son talent, la qualité et l’importance de son œuvre a largement contribué à donner au scénario ses lettres de noblesse.
Cet album aujourd’hui couronné est le 90ème album de Pierre Christin réalisé avec des dessinateurs aussi prestigieux que Bilal, Mézières, Tardi, Goetzinger et tant d’autres.
Pierre Christin est un scénariste qui débuta, et c’est ici l’occasion de le rappeler, en 1966 sous les auspices de René Goscinny qui publia son premier scénario dans Pilote.
De Goscinny à Christin, on mesure l’importance du scénario dans la bande dessinée.
Pierre, ce soir, à toi, enfin de venir dans la lumière…
Pierre Christin lors de la remise du trophée – Photo Jorge F. Alvarez

Pierre Christin a dédié “en grande partie” son prix à tous ses amis dessinateurs, “sans qui ce que j’ai fait serait rester dans les limbes”, ajoutant une dédicace aux scénaristes, pas spécialement bien traités par la presse et lors des remises de prix, alors qu’ils sont à l’origine de très beaux succès”.

Photo ©Vinciane Jacquet